Résidences de tourisme : le point sur les litiges

lesechos.jpg 

Des investisseurs français, mais également étrangers, sont déçus par certains placements de défiscalisation effectués en France. Certaines opérations trouvent des solutions, tandis que d’autres restent confrontées à des difficultés.     

Quelques mois après la liquidation judiciaire de Transmontagne, Eurogroup Vacances reprend la gestion de cinq de ses résidences. L’accord avec les associations de propriétaires, porte sur 254 appartements à Super Dévoluy (Hautes Alpes), 107 appartements à la Joue du Loup (Hautes Alpes) et sur 106 appartements au Puy-Saint-Vincent (Hautes Alpes). Au total, ces 467 appartements constituent un portefeuille d’un peu plus de 3.000 lits. 

Au niveau financier, les investisseurs percevront d’Eurogroup Vacances un loyer composé d’une partie garantie et d’une autre variant sur le chiffre d’affaires réalisé par chaque résidence. Dans ce dossier, les anciens clients de Transmontagne ont préféré l’offre de reprise d’exploitation d’Eurogroup à celle de Sofisol. Désigné par le tribunal de Commerce de Lyon pour les parties communes des résidences, ce repreneur comptait bien récupérer la gestion des appartements, c’est-à-dire des parties privatives des résidences de tourisme. …/….

 gantdr2.jpg Pour lire l’article complet : http://www.lesechos.fr/patrimoine/immobilier/300242052.htm

 


Pas encore de commentaires to “Résidences de tourisme : le point sur les litiges”

La Chapelle Bien Chaussée |
Réseau Associatif Démocrate |
Association Regis |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Terralliance
| filalanaasso
| Amicale des Italiens de Nou...